Télévision

Publié le par STÉPHANE'S BLOGS

ARTE

ARTE

« Queer as Folk » - Saison 1 (1/8)

Diffusé le vendredi 20 août 2021 à 00h00 sur ARTE

Le premier grand succès du scénariste gallois Russel T Davies ( Years and Years, It’s a Sin ), qui plonge dans la vie et les liaisons dangereuses de trois garçons gays à Manchester. Une série collector avec Aidan Gillen ( Peaky Blinders ) et Charlie Hannam ( Lost City of Z ). Premier épisode :  dans le quartier homo de Manchester, Stuart et Vince draguent jusqu’au bout de la nuit ...

C’est un soir comme un autre à Canal Street, une rue piétonne et touristique de Manchester qui regorge de bars et de boîte de nuit gays. Stuart et Vince, deux amis d’enfance âgés de 29 ans, aiment s’y retrouver pour boire un verre, danser et surtout draguer jusqu’au bout de la nuit. Stuart y aborde Nathan, un jeune garçon de 15 ans qui n’a pas froid aux yeux. Le joli cœur entraîne l’ado chez lui tandis qu’une armoire à glace jette son dévolu sur le fragile Vince ...

Fureur de vivre

C'est en s'inspirant de sa propre vie que Russell T Davies ( Years and YearsA Very English ScandalIt’s a Sin ) a imaginé ces trois personnages de jeunes gays dont il enchâsse les histoires, un peu à la manière des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. " Oh my God  ! ", s’est écriée une partie de l’opinion publique de l’époque, selon l’expression favorite de Vince. Car non contente d’être la première série télévisée britannique mettant en scène des personnages principaux uniquement gays, Queer as Folk dévoile une scène de sexe entre un mineur et un adulte, alors que la loi britannique interdisait les relations sexuelles avant l’âge de 16 ans. Pour autant, le public a raffolé des trois héros séduisants et bourrés d’humour, lesquels prennent de la profondeur au fil des épisodes. Portée par une bande son pop ultravitaminée, la série, où priment la fureur de vivre et le clubbing, aborde aussi des sujets de société qui vont de l’homophobie à l’usage de stupéfiants en passant par l’homoparentalité – mais élude toutefois celui du sida, ce qui fut reproché à son créateur. Ce dernier s’est rattrapé en écrivant récemment It’s a Sin uniquement centrée sur ce sujet. Queer as folk a par la suite été adaptée aux États-Unis et a ouvert la voie aux séries LGBTQ+.

 

HISTOIRES GAY : QUEER AS FOLK

HISTOIRES GAY : QUEER AS FOLK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :